Vos questions sont entre de bonnes mains

Salaire en intérim

Partager
Envoyer par email
Billets de 500 dans enveloppe

L'intérim transport et logistique, l'intérim du bâtiment, l'intérim médical, l'intérim tertiaire, l'intérim industrie, l'intérim en restauration ou d'autres secteurs d'activité offrent de très belles opportunités de carrière.

Dans ce cas, pourquoi ne pas devenir intérimaire ?


Salaire intérim : qu'est-ce que c'est ?

Le salaire en intérim n'est pas calculé de la même façon qu'un salaire « dit traditionnel ».

Le salaire en intérim correspond à une mission d'intérim qui sera effectuée par un intérimaire embauché et rémunéré par une agence de travail temporaire selon un contrat de mission.

Qui paie le salaire en intérim ?

Pour travailler en intérim, la personne souhaitant devenir intérimaire doit s'inscrire dans une ou plusieurs agences d'intérim.

C'est donc l'agence d'intérim qui rémunère l'intérimaire, car c'est son employeur.

Comment est composé le salaire ?

Le salaire de l'intérimaire est donc mentionné sur le contrat de travail. Il ne peut être inférieur au salaire d'embauche d'un salarié de l'entreprise utilisatrice de même qualification occupant le même poste de travail.

Ce qui veut dire que selon le droit des intérimaires, ces derniers bénéficient des mêmes droits que la personne qu'ils remplacent où avec laquelle ils travaillent. Ils auront donc le même salaire et tous les autres accessoires y afférents s'il y a lieu.

Le salaire en intérim sera aussi composé des deux indemnités : l'indemnité de fin de mission et l'indemnité de congés payés.

L'indemnité de fin de mission

L'indemnité de fin de mission est égale à 10 % de la rémunération brute.

Cependant, elle n'est pas versée dans les cas suivant :

  • rupture du contrat à l'initiative du salarié,
  • faute grave du salarié,
  • cas de force majeure,
  • embauche immédiate en CDI chez l'entreprise utilisatrice,
  • mission-formation.

L'indemnité de congés payés

L'indemnité de congés payés est égale à 10 % de la rémunération brute quelle que soit la mission.

Composition du salaire de l'intérim

Le salaire de l'intérim comprend donc :

  • le salaire de référence ;
  • les accessoires de salaire (majorations, avantages en nature) si ces derniers constituent une obligation conventionnelle ou encore s'ils sont versés à tout le personnel ou salarié appartenant à la même catégorie de personnel chez l'entreprise utilisatrice ;
  • les primes rattachées au poste (prime de risque, de rendement, de froid, etc.) ;
  • les primes exceptionnelles et gratifications diverses (13e mois, prime de vacances, etc.).

Comment est défini le salaire en intérim ?

Le salaire en intérim sera défini selon un relevé d'heures qui sera adressé par l'intérimaire en fin de semaine et pour chaque mission.

Le bulletin de paie sera donc préparé selon les contrats signés et les relevés d'heures établis.

Salaire intérimaire : qu'est-ce qu'un relevé d'heures ?

Pour chaque mission, l'intérimaire devra reporter sur son relevé d'heures les dates et horaires effectués.

Il devra être signé par le supérieur hiérarchique ou responsable de la société utilisatrice.

Ce document sera indispensable pour déterminer le salaire de l'intérimaire et établir, de ce fait, le bulletin de paie.

Exemple d'un relevé d'heures

Relevé des heures de travail (à remettre chaque fin de semaine impérativement) :

  • Agence d'intérim (coordonnées) – Intérimaire (coordonnées) - Société utilisatrice (coordonnées)
  • Semaine du : lundi ../../.. au dimanche ../../..
Semaine Date Travail de jour Travail de nuit As-
treinte
Férié N° de contrat Observations
Tra-
vaillé
Chômé Indemnités, primes, déplacement
Lundi
Mardi
Mer-
credi
Jeudi
Ven-
dredi
Samedi
Di-
manche
Total heures

Total heures/semaine en lettres :

Nombre de déplacements (A/R) :

Cachet et signature obligatoire du client

Signature de l'intérimaire

Salaire en intérim : le bulletin de paie

Le salaire de l'intérimaire est versé tous les mois selon les contrats signés et le relevé d'heures retournés.

Le bulletin de paie sera constitué des principaux éléments suivant :

  • le salaire de base (taux horaire précisé dans le contrat),
  • les indemnités de fin de mission,
  • les indemnités de congés payés.

Seront également mentionnés :

  • la qualification et dates de mission inscrites sur le contrat de mission,
  • le paiement des heures effectuées durant le mois,
  • les primes éventuelles soumises à charges sociales et liées au poste,
  • les charges salariales et cotisations CRDS et CSG,
  • les indemnités (déplacement, repas),
  • les heures payées dans le mois,
  • le cumul annuel de salaire brut imposable,
  • les charges patronales payées par l'agence de travail temporaire et non déduites du salaire de l'intérimaire,
  • le cumul annuel du nombre de jours de contrat,
  • le salaire net moins, les acomptes versés.

Bon à savoir : il est possible d'obtenir des acomptes en cours de mois.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yves renaud

assureur conseil | expertise assurances conseil

Expert

philippe janichon

retraité expert-comptable

Expert

g. destide

assureur conseil

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.